Rejoignez Recherche Alzheimer sur HuddolInformer sur les dernieres nouvelles de la recherche fondamentale et psychosociale

Comment ça marche

Discuter & Se connecter avec des experts et d'autres proches aidants comme vousNous recommandons des personnes qui connaissent votre situation et peuvent vous aider à créer votre propre réseau de soutien.
Partagez vos expériences & apprenez des autresNos membres sont prêts à répondre à vos questions et écoutez vos histoires.
Rejoignez des communautés de soins qui mettent l'accent sur vos besoinsNous les appelons des Huddols et vous pouvez rejoindre n'importe laquelle de ces communautés dynamiques ou créer votre propre Huddol.
Restez informé des dernières actualités sur l'administration de soinsLes membres de notre réseau sont constamment en train de partager les dernières nouvelles sur des sujets de soins qui vous importent.

Que se passe-t-il dans Recherche

Nous discutons des centaines de sujets de santé - trouvez celui qui vous importe.

malro-55dansRecherche9 avril

Comment comprendre cette maladie

Lire la suite…

Ceci a aidé 1 personne
1
FQSAProdansRecherche27 février

Une nouvelle étude menée par Dre Sylvia Villeneuve de l’Institut universitaire en santé mental Douglas, vient démontrer encore une fois l'importance de l'histoire familiale comme facteur de risque à la maladie d'Alzheimer. ...

Lire la suite…
bit.ly

Apparition de la maladie d’Alzheimer : l’importance de l’histoire familiale

À l’aube de la soixantaine, vous angoissez. Votre mère est atteinte de la maladie d’Alzheimer depuis ses 65 ans. À quel âge la maladie se déclarera-t-elle chez vous ? Publiée dans JAMA Neurology, une étude canadienne montre que plus une personne se rapproche de l’âge auquel son parent a montré les premiers signes de l’Alzheimer, plus elle a de chance d’avoir dans son cerveau des plaques amyloïdes, des plaques à l’origine des pertes cognitives liées à la maladie. Dans cette étude menée sur une cohorte de 101 individus, la chercheuse Sylvia Villeneuve (Institut universitaire en santé mentale Douglas ; CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal) montre que l’écart entre l’âge d’une personne et l’âge de son parent à l’apparition de la maladie est un facteur de risque plus important que l’âge de la personne elle-même. « Une personne de 60 ans qui a eu une mère atteinte de la maladie à 63 ans serait plus à risque d’avoir des plaques amyloïdes dans son cerveau qu’une personne de 70 ans qui a eu une mère malade à 85 ans », explique Sylvia Villeneuve, professeur adjointe à l’université McGill et membre du corps professoral du Centre d'Imagerie Cérébrale McConnell du Neuro. Son équipe de scientifiques a pu constater que l’impact génétique de la maladie d’Alzheimer est aussi beaucoup plus important que ce que l’on croyait. « En étudiant l’évolution du biomarqueur “amyloïde” présent dans les échantillons de liquide céphalorachidien de nos sujets, nous avons constaté que ce lien entre l’âge du parent et les dépôts amyloïdes est plus important chez les femmes que chez les hommes. Ce lien est également plus important chez les porteurs du gène APOE4, le gène dit de l’Alzheimer », dit Sylvia Villeneuve. Vers une détection plus précoce de la maladie La chercheuse et son équipe ont pu répliquer leurs résultats sur deux groupes indépendants : l’un incluant 128 individus d’une cohorte de l’université de Washington à Saint Louis et l’autre comprenant 135 individus d’une cohorte de l’université de Wisconsin-Madison. Ils ont aussi reproduit leurs résultats en utilisant une technique d’imagerie qui permet de voir les plaques amyloïdes directement dans le cerveau de personnes vivantes. Leur étude ouvre la voie à la mise au point de méthodes peu coûteuses pour identifier de façon précoce les personnes à risque d’Alzheimer. Selon la Société Alzheimer du Canada, la maladie d’Alzheimer ou une autre forme de démence touche actuellement 564 000 Canadiens. 937 000 en seront atteints dans 15 ans. À ce jour, il n’existe aucun traitement réellement efficace pour traiter la maladie d’Alzheimer. Ces travaux de recherche ont été financés par des subventions d’une chaire de recherche du Canada, des Instituts de Recherche de Santé du Canada, de la Fondation canadienne pour l’innovation, du Fonds canadien de la recherche sur le cerveau, de la Société Alzheimer du Canada et du Fonds de recherche du Québec — Santé. L’article « Proximity to parental symptom onset and amyloid burden in sporadic Alzheimer’s disease » a été publié dans la revue JAMA Neurology le 26 février 2017. DOI:10.1001/jamaneurol.2017.5135 Source: http://www.douglas.qc.ca/?&locale=fr

Ceci a aidé 4 personnes
0
FQSAProdansRecherche15 janvier

Après l'annonce de Pfizer de ne plus investir dans la recherche sur la maladie d'Alzheimer, c’est une nouvelle annonce décevante qui vient d’être faite concernant une molécule qui pourtant était prometteuse ...

Lire la suite…
latimes.com

One of the most promising drugs for Alzheimer's disease fails in clinical trials

To the roughly 400 clinical trials that have tested some experimental treatment for Alzheimer’s disease and come up short, we can now add three more.

Ceci a aidé 1 personne
0
FQSAProdansRecherche5 décembre 2017

A new tool for the diagnostic of Alzheimer Disease developped by Dr Robert Laforce from the CHU Quebec and affiliated to Laval University https://www.ctv…isk-vid1276673

Lire la suite…
ctv.ca

New easy-to-use tool can help determine Alzheimer’s risk

Dr. Robert Laforce, a neurologist at Université Laval, explains.

Ceci a aidé 3 personnes
0
FQSAProdansRecherche4 décembre 2017

Rejoignez-nous demain pour un live chat dédié à la recherche sur la maladie d'Alzheimer, animé par Dr Nouha Ben Gaied, directrice recherche et developpement et présenté

conjointement avec AlzMontreal

Lire la suite…

Ceci a aidé 2 personnes
3
FQSAProdansRecherche16 novembre 2017

Voici le nouveau numéro de notre infolettre consacrée à la recherche sur la maladie d'Alzheimer. N'hésitez pas aussi à vous y abonner!

http://bit.ly/2my3Q7V

Lire la suite…
bit.ly

Les dernières nouvelles de la recherche Alzheimer - novembre 2017

Ceci a aidé 2 personnes
0
FQSAProdansRecherche16 novembre 2017

L’Institut national de santé publique du Québec vient de publier un nouveau rapport intitulé «La santé cognitive, une nouvelle cible pour vieillir en santé » : https://www.ins…lications/2323

Le rapport inclus quelques chiffres ...

Lire la suite…
inspq.qc.ca

La santé cognitive, une nouvelle cible pour vieillir en santé | INSPQ

Le vieillissement démographique est particulièrement rapide au Québec. Or, les atteintes cognitives augmentent avec l’avancement en âge et deviennent une source plus importante d’incapacités à mesure que les aînés vieillissent. Les atteintes cognitives nuisent à l’exercice des fonctions mentales telles, par exemple, la mémoire, le jugement, l’attention, les capacités d’apprendre et de résoudre des problèmes, et elles peuvent avoir des répercussions importantes sur le maintien de l’autonomie et de la qualité de vie.

Ceci a aidé 2 personnes
0
FQSAProdansRecherche14 novembre 2017

Bill Gates vient d'annoncer un investissement important dans le fond Dementia Discovery Fund, soit plus de 50 millions de dollars pour soutenir la recherche sur la maladie d'Alzheimer. https://www.gat…nto-Alzheimers

Lire la suite…
gatesnotes.com

Why I’m Digging Deep Into Alzheimer’s

Bill Gates shares his thoughts on Alzheimer’s disease and his hopes for accelerating progress to find a breakthrough.

Ceci a aidé 2 personnes
0